logo france culture

 

October 18, 2012, 15h00, Paris, Radio France Culture, Emission Le Bien commun par Antoine Garapon
Invitée : Isabelle Ferreras
Sujet : L’entreprise peut-elle être démocratique?

 

L’entreprise appartient-elle à ceux qui apportent le capital, c’est-à-dire aux actionnaires ? N’est-ce pas eux qui ont le pouvoir, notamment celui de retirer leur confiance ? S’agit-il pour autant d’une propriété, d’une domination classique par statuts de droit commercial interposés ? Cela serait oublier une autre dimension, tout aussi indispensable à l’existence d’une entreprise : l’investissement en travail. L’entreprise se trouve entre les mains de parties prenantes – stakeholders – dont le pouvoir doit être reflété dans la gouvernance. C’est déjà le cas répondra-t-on mais un ouvrage vient de proposer d’aller plus loin et d’instaurer un véritable bicaméralisme au sein de l’entreprise à l’image de ce qu’a connu l’histoire de la démocratie.

C’est cette proposition que l’on va examiner aujourd’hui avec son auteur Isabelle Ferreras.